club ecodragon
Bienvenue au forum du Club Eco_dragon !! Rejoignez la grande famille par un simple clic! on vous attend Wink


Écologie et mangas ,
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexionLe blog

Partagez | 
 

 la planète terre 2

Aller en bas 
AuteurMessage
moussa

avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 30
Localisation : algre
Points : 29
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: la planète terre 2   Mer 2 Juil - 18:01

1 Flux interne de chaleur :

Une chaleur intense, issue du noyau interne, est émise en permanence vers les différentes couches concentriques qui forment la partie solide de la planète. D’après les scientifiques, la source de cette chaleur est l’énergie libérée par la désintégration radioactive de l’uranium et d’autres éléments radioactifs. Des courants de convection au sein du manteau transfèrent la majeure partie de cette énergie calorifique du noyau de la Terre vers la surface. Ces courants provoquent la dérive des continents. Ces flux de chaleur fournissent des roches chaudes en fusion aux dorsales océaniques et alimentent en lave les volcans terrestres en éruption.

2 Âge et origine de la Terre :

Par datation radiométrique, l’âge de la Terre a été estimé à 4,6 milliards d’années. En effet, les météorites, qui ont la même constitution géologique que le noyau terrestre, datent d’environ 4,6 milliards d’années. On considère que la cristallisation du noyau et des météorites a eu lieu à la même époque, quelque 150 millions d’années après que la Terre et le Système solaire se sont formés.

Après sa condensation originelle à partir des poussières et des gaz cosmiques et par attraction gravitationnelle, la Terre devait être homogène et relativement froide. Cependant, la contraction continue de ces poussières et de ces gaz, ainsi que les rayonnements radioactifs émis par certains éléments lourds, ont provoqué le réchauffement de la planète. La Terre est ensuite entré en fusion sous l’effet de la gravité. Il y a eu ainsi formation de la croûte, du manteau et du noyau, les silicates plus légers remontant pour former le manteau et la croûte, et les éléments plus lourds, principalement le fer et le nickel, atteignant le centre de la Terre pour constituer le noyau. En raison des éruptions volcaniques, des gaz et des vapeurs légers s’échappaient continuellement du manteau et de la croûte. Certains d’entre eux, en particulier le gaz carbonique et l’azote, ont été retenus par la gravité terrestre et ont constitué l’atmosphère primitive. La vapeur d’eau s’est condensée pour former les premiers océans terrestres.

3 Champ magnétique terrestre

En dehors du rayonnement électromagnétique que la Terre reçoit du Soleil, notre planète possède un champ magnétique, appelé champ géomagnétique, qui est généré par les mouvements de la matière du noyau, essentiellement métallique et fondue. La Terre se comporte ainsi comme un énorme aimant. Vers l’an 1600, le médecin et physicien anglais William Gilbert est le premier à démontrer cette ressemblance. Les effets du magnétisme terrestre ont cependant été exploités bien plus tôt dans les premières boussoles.

3.1 Pôles magnétiques

Les pôles magnétiques de la Terre ne correspondent pas à ses pôles géographiques, c’est-à-dire aux pôles Nord et Sud. Le pôle nord magnétique se déplace suivant une trajectoire irrégulière autour de sa position moyenne, située au large de la côte ouest des îles Bathurst, dans le nord du Canada, à plus de 1 000 km au nord-ouest de la baie d’Hudson. Le pôle sud magnétique est situé à l’opposé du pôle nord magnétique, sur le continent Antarctique, en terre Adélie.

La position des pôles magnétiques varie légèrement d’année en année. Parmi les modifications du champ magnétique terrestre, on peut citer la variation séculaire, modification de la direction du champ due au déplacement des pôles. Il s’agit d’une variation périodique qui a lieu tous les 960 ans. La position des pôles magnétiques subit également des modifications annuelles, diurnes et journalières moins importantes. Ces déplacements ne peuvent être détectés que par des instruments très sensibles.

Par ailleurs, il convient de noter que le pôle nord magnétique indiqué par une boussole (situé dans l’Arctique canadien) est en réalité le pôle sud magnétique de la Terre. Mais par tradition, et parce qu’il est situé au nord géographique, on l’appelle pôle nord magnétique.

3.2 Théorie de la dynamo

Les mesures de la variation séculaire montrent que le champ magnétique terrestre a tendance à être dévié vers l’ouest, à une vitesse de 19 à 24 km par an. Le magnétisme terrestre résulte d’un phénomène dynamique plutôt que statique. Le fer ne conserve pas d’aimantation permanente à des températures supérieures à 540 °C et la température au centre de la Terre peut s’élever jusqu’à 6 650 °C. D’après la théorie de la dynamo, le noyau de fer est liquide (sauf au centre de la Terre, où la pression solidifie le noyau), et les courants de convection au sein du noyau liquide se comportent comme les fils conducteurs individuels d’une dynamo, produisant un champ magnétique de grande intensité. Le noyau interne solide tourne plus lentement que le noyau externe, ce qui explique le décalage séculaire vers l’ouest. La surface irrégulière du noyau externe peut expliquer certaines variations irrégulières du champ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la planète terre 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A voir Planète Terre - Mystères de l'Évolution
» Sur la planète Terre... Dzongsar Jamyang Khyentse R.
» Une énième habitante de la planète Terre...
» Préparation en cours d'un grand événement international de Mathématiques en interdisciplinarité avec la SVT, la Physique, l'HG : « Mathématiques de la planète Terre 2013 »
» Et la terre est née

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
club ecodragon :: ECOLOGIE :: La planète miracle :: Archives-
Sauter vers: